Retour des Championnats de France de cross

Participer à un Championnat de France est souvent l’aboutissement de mois d’entrainement.

Au niveau des courses Hors Stade, il y a d’un côté les formats pour lesquels cette qualif’ n’est que purement administrative, par exemple pour le trail et la course en montagne, et de l’autre côté, les formats qui nécessitent une qualif’ sportive : courses sur route (10 km, 1/2 marathon, marathon) et cross country.

La grosse différence entre le cross et les courses sur route pour la qualif’, c’est que dans le cas des courses sur route, il « suffit » de faire le temps qualificatif correspondant à sa catégorie (par exemple 1h15’30 pour un Sénior H sur 1/2 marathon). Le seul adversaire étant le temps …
Sur les cross, pas de temps qualificatif, c’est les places qui comptent, les adversaires sont beaucoup plus nombreux, il s’agit des autres participants, qu’il faut essayer de battre.

10534760_827902217335769_1579311236560746323_nC’est cette particularité qui fait que pour les puristes de l’athlétisme, le cross country est souvent considéré comme le format de course le plus dur.

Le classement de Jules lors des Championnats de France de Cross-Country de ce WE au Mans restera bien plus anecdotique (267ème chez les Cadets) que la performance de s’être qualifié et d’y avoir participé.
Rares sont les athlètes du Club à être arrivés à ce niveau.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.